Chargement ...

Le groupe Serda / Conseil / Actualités Serda Conseil

Actualités Serda Conseil

Le "cleaning day" ou le premier pas vers la transition numérique

Devant des armoires qui débordent et des espaces informatiques qui saturent, qui ne s’est pas déjà entendu dire : « Dès que c’est un peu plus calme on fait le tri ! »

Malheureusement, le plus souvent, l’année suivante, force est de constaté que rien n’a été fait et que, pire, le volume a encore augmenté.

"Dès que c'est un peu plus calme, on fait le tri!"

A cela, trois raisons principales :


Alfresco Community et le Records Management en version 2.3.c : premiers constats

1 - Le module RM, pourquoi faire ?

Le Module RM ne fait pas partie intégrante d'Alfresco par défaut. Le RM est fournie sous forme d'une application complémentaire qu'il faudra déployer soit même. A noter que le déploiement du RM permet la création d'un site unique de « Gestion des archives » qui gère l'ensemble des sites de la plateforme alfresco share, ce qui est logique d’un point de vue records management et ISO 30301.


Le digital, enjeu vital pour les établissements de santé

Parce que la dématérialisation du dossier patient dans les établissements de soins est bien plus qu’une évolution de support de stockage. Les enjeux comme les contraintes sont nombreuses : réglementaires évidemment, car outre la dématérialisation du dossier médical, la conservation, l’accessibilité, la gestion jusqu’à sa destruction sont fortement encadrées.


La nouvelle messagerie fantôme de Warren Barthes : confidentialcc... Encore plus fort que les messages cryptés !

Une fois transféré et lu, le message est effacé ! L'application est installée et permet à l'utilisateur de transmettre le message confidentiel à son destinataire. Dès que le message est transmis au serveur dédié à cette application, le message est effacé de la messagerie de l'émetteur, dès que le message est lu par le destinataire, le message est aussi effacé du serveur et de la messagerie du destinataire.


Serda publie son baromètre annuel sur la Gouvernance de l'Information (4eme édition)

La mise en œuvre d’un Gouvernance de l’Information est une course de fond qui permet de structurer  le chemin de la transformation numérique des entreprises ; C’est ce que nous ont affirmé 62% des répondants à notre baromètre annuel sur la Gouvernance de l’information. En effet cette 4ème édition du Livre blanc de la Gouvernance de l’information, téléchargeable sur le site de SerdaLab, met également en évidence le rôle de plus en plus important joué par les DSI, qui sont plus que des sponsors, de véritables pilotes de ce changement : 41% contre 25% il y a seulement 3 ans.


Soyez l'entreprise triple zéro !

Et de citer l'ambassadeur phare du salon professionnel Documation : Maître Alain Bensoussan. Il confirme que le droit autorise et fournit aux organisations publiques comme privées la capacité d'être TRIPLE ZÉRO :


Faire et défaire...et refaire.. peut-être !

C'est l'histoire de ce Groupe bancaire qui, très tôt (en 2000 tout de même !), a la vision de la mise en oeuvre son système d'archivage électronique NF Z 42-013 encadré par un processus de records management.

Son objectif  : supprimer les dossiers clients et une grande partie des dossiers crédits dans leur "enveloppe charnelle" : le papier


Nouveau Livre Blanc signé Afnor nomalisation sur les données massives / big data

Le Comité d'orientation stratégique (COS) information et communication d'Afnor, organe de gouvernance de la normalisation du domaine de l'information (les TC46 et  CN46) a commandité un rapport sur l'état de l'art et les recommandations pour la normalisation du sujet Big Data ou données massives ou encore nommé Megadonnées !

La définition extraite de la documentation de l'IUT-T précise que les Big Datas se caractérisent par :


Qu’en est-il de la dématérialisation des dossiers patients dans les grands établissements hospitaliers français ?

Le constat du manque de place pour conserver les dossiers patients sous format papier dans le domaine de la Santé est souvent un levier pour s’interroger sur l’importance d’une bonne gestion du dossier par spécialité ou par pôle, et la faisabilité d’introduire la dématérialisation comme une solution alternative.

Le "0 papier" n'est pas pour demain" nous dit Lydiane Vrignaud du CHU de Nantes