Chargement ...

Le groupe Serda / Conseil / Dématérialisation & Workplace

Dématérialisation & Workplace

Atelier SERDA : Paperless, la digitalisation au service des nouveaux espaces de travail

Caroline Buscal, Responsable Serda Conseil, animera un atelier dédié au Paperless et aux nouveaux espaces de travail à l'occasion du salon Documation 2017. Ce sera l'occasion de partager avec vous son expérience sur le sujet, ainsi que les méthodologies indispensables dans le cadre d'un projet Paperless / zéro papier. Elle s'appuiera notamment sur des retours d'expériences de projets réussis.

N'attendez-plus, commandez votre badge gratuit et venez assister à cette conférence !


Conférence Documation : Digital Workplace - 30/03

Avec le télétravail qui touche 15 % à 20 % des effectifs et se systématise et avec la mobilité, les modes de travail changent. Les salariés sont demandeurs d’espaces permettant les échanges et la concentration, la collaboration et la capitalisation de l’information et des connaissances. Au-delà de l’aspect technologique et de l’optimisation d’une approche paperless, une réorganisation s’impose. Les digital workplaces apportent une réponse nouvelle qui repose sur une solide gouvernance de l’information.


Le Droit Civil consacre le 0 papier

 

Le décret n° 2016-1673 du 5 décembre 2016 relatif à la fiabilité des copies est pris pour l'application de l'article 1379 du code civil en matière de reconnaissance de la copie numérique à même valeur probante que l'original signé papier.


Paper Less ou la réalisation du 0 papier

« 0 papier », expression à la mode pendant 20 ans, elle faisait sourire tous ceux qui entendant ce concept n’y voyaient qu’une douce utopie pour un monde sans dossiers papier… La digitalisation des métiers et la transformation des espaces de travail l’ont remis au goût du jour.


Données de santé et conditions de reconnaissance de la force probante

Le 12 janvier 2017 a été publiée l’ordonnance n°2017-29 concernant les données de santé à caractère personnel qui expose les conditions de reconnaissance de la force probante.


Le législateur donne un réel coup de pouce à la digitalisation et à l'archivage électronique

Le législateur est de plus en plus aidant pour faciliter l'exploitation de systèmes de digitalisation et d'archivage électronique. La jurisprudence relative à la dématérialisation et à l’archivage électronique se multiplie d'année en année.


Le 5ème rapport annuel sur la Gouvernance de l'Information numérique dans les organisations est paru

Depuis mars 2011, Serda publie chaque année les résultats de son enquête menée auprès d’organisations de tous horizons, ce qui permet d’avoir une mise en perspective des évolutions et d’identifier les tendances nouvelles. L’enquête comprend un questionnaire de 27 questions auxquelles ont répondu plus de 250 organisations publiques comme privées. Le rapport a été réalisée à l’aide de tris plats et de tris croisés afin d’obtenir des résultats selon les différentes organisations (taille d’organisation, secteurs d’activité…).

 

Une nécessité presque évidente


Le "cleaning day" ou le premier pas vers la transition numérique

Devant des armoires qui débordent et des espaces informatiques qui saturent, qui ne s’est pas déjà entendu dire : « Dès que c’est un peu plus calme on fait le tri ! »

Malheureusement, le plus souvent, l’année suivante, force est de constaté que rien n’a été fait et que, pire, le volume a encore augmenté.

"Dès que c'est un peu plus calme, on fait le tri!"

A cela, trois raisons principales :


Le digital, enjeu vital pour les établissements de santé

Parce que la dématérialisation du dossier patient dans les établissements de soins est bien plus qu’une évolution de support de stockage. Les enjeux comme les contraintes sont nombreuses : réglementaires évidemment, car outre la dématérialisation du dossier médical, la conservation, l’accessibilité, la gestion jusqu’à sa destruction sont fortement encadrées.


La nouvelle messagerie fantôme de Warren Barthes : confidentialcc... Encore plus fort que les messages cryptés !

Une fois transféré et lu, le message est effacé ! L'application est installée et permet à l'utilisateur de transmettre le message confidentiel à son destinataire. Dès que le message est transmis au serveur dédié à cette application, le message est effacé de la messagerie de l'émetteur, dès que le message est lu par le destinataire, le message est aussi effacé du serveur et de la messagerie du destinataire.