Chargement ...

Le groupe Serda / Conseil / Transition numérique

Transition numérique

les catégories de données diffusables et réutilisables sans anonymisation

Le décret n° 2018-117 du 10 décembre 2018 « relatif aux catégories de documents administratifs pouvant être rendus publics sans faire l’objet d’un processus d’anonymisation » publié au Journal Officiel, fixe les catégories de données diffusables et réutilisables
 


« Archives essentielles » : débat toujours en cours

Si l’Etat doit faire face à une situation critique en matière de conservation des archives publiques (volumétries, saturation des sites, programmes de versements de plus en plus complexes, inflation des moyens, hybridation des supports,…), la piste d’orientation lancée en 2018 par le Ministère de la Culture pour renouveler la politique d’évaluation et de collecte des archives publiques a ouvert un vaste débat qui ne retombe pas.


AP22 & la Confiance Numérique

Le 10 août dernier, au Fort de Brégançon, Emmanuel Macron signait la loi n° 2018-727 pour un Etat au service d'une Société de confiance et en conséquence “vers une action publique modernisée, simple et efficace”. Cette loi s’inscrit dans la continuité de la marche vers la dématérialisation et renforce le cadre de l’Action Publique 2022 (AP22).


L’instruction des subventions, solution simple ou complexe ?

Le processus des subventions est simple “sur le papier” (pardon, sur la tablette ou l’ordi !) : un demandeur (association sportive, entreprise, particulier, etc.), un dossier à nourrir de pièces justificatives, un ou des instructeurs, une commission avec ses membres pour l’attribution de l’instruction, les notifications de rejet ou d'attribution, le service ordonnateur pour valider la dépense, le service payeur, le contrôle financier, … ajoutons également les actions en amont comme en aval de questions/réponses, de précisions, de compléments, de commentaires sur l’état d’av


AP22 : faisons le point sur 3 leviers d’action

Le programme de transformation Action publique 2022 a été lancé le 13 octobre 2017 : il s’agit de la dématérialisation et de la transformation numérique de la relation de l’administration avec les usagers, qu’ils soient particuliers comme opérateurs économiques. AP22 est porté par la DITP (direction interministérielle de la transformation publique) et par la DINSIC (direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'État).


GED collaborative et change management pour transformer les modes de travail

Que l’on soit fonctionnaire ou collaborateur du secteur privé, quel que soit le métier ou la fonction qu’on exerce, nous sommes de plus en plus adeptes des réseaux sociaux ; nous acquérons de plus en plus les réflexes de communication numérique en entreprise. Nous attendons donc de nos outils de travail quotidiens les mêmes formes de possibilité, c'est-à-dire une forme de communication qui stimule les nouveaux usages participatifs au-delà du traitement des documents dans un workflow et qui simplifie tous les niveaux de traitement. 


[TECHNOLEX 2018] : Un atelier dédié à la Digital Workplace

Le mercredi 28 novembre prochain aura lieu Technolex, journée de conférences exceptionnelles sur le droit des nouvelles technologies. Parmi les nombreuses thématiques abordées, le sujet de la Digital Workplace y trouve sa place cette année.

Les digital workplaces apportent une réponse nouvelle qui repose sur des méthodologies de transformation digitale. Deux axes sont primordiaux : construire une solide gouvernance de l’information numérique et travailler l'accompagnement au changement.


Digital workplace : la révolution

Conséquence de l’évolution des usages et de l’émergence de nouvelles technologies (réseau, mobile, cloud, etc.), la digital workplace, héritière de nos bons vieux intranets, se fait une place au soleil, au gré de la transformation numérique des organisations. Elle promet un nouvel environnement de travail centré sur l’utilisateur et porte en elle beaucoup d’espoirs en termes de productivité, de collaboration et de bien-être au travail.


Faut-il prévoir un acquittement d'archivage électronique systématiquement dans le cadre du déploiement des GED collaboratives en particulier ?

Trois fois oui ! 

D'abord parce que dans un contexte d'archivage qui est soit à vocation probatoire, soit à vocation de préservation dans le temps, le flux de versement est à tracer et enregistrer dans le double objectif de relever et traiter les erreurs et d'archiver les métadonnées du flux d'entrée des données en archivage. A noter que le modèle OAIS comme les exigences de la norme NF Z 42-013 / ISO14641 flèchent ce point en particulier.


[Formation] Conduire un projet de dématérialisation et de gestion de contenus du 03 au 07/12/2018

Devant le succès de nos stages sur la dématérialisation, nous avons programmé 3 nouvelles sessions en décembre 2018.

Réservez vite votre place !