Chargement ...

Le groupe Serda / Conseil / Avis d'experts

Avis d'experts

Replay Webinaire : les 5 clés pour réussir sa Digital Workplace

Le confinement, le télétravail et la dispersion des équipes ont été les grands révélateurs de la maturité de chaque organisation en ce qui concerne sa capacité à poursuivre ses activités dans les meilleures conditions opérationnelles... En rebond des aménagements de bureaux à usage flex, tiers lieux et télétravail, la Digital Workplace (DWP) se présente comme un accès centralisé à la totalité des données digitalisées pour un travail confortable et efficace.


Replay : revivez nos derniers webinaires ! [MAJ 08/07/20]

Nous avons le plaisir de partager avec vous le replay des webinaires que nous avons animés dernièrement. Ces vidéos d'1h vous permettront d'en savoir plus sur les sujets de la Dématérialisation RH, la Gouvernance de l'Information, la démat' santé ou encore la gestion du courrier.

WEBINAIRE 1 : REUSSIR SA GOUVERNANCE DE L'INFORMATION - 29/04/2020 > replay ici


Durée de conservation des données personnelles de santé et COVID 19

Durée de conservation et droit à l’oubli, deux notions toujours complexes à articuler et qui alimentent les conversations de beaucoup d’archivistes. Nouvelle illustration dans le cadre de la pandémie COVID 19 qui s’invite dans ce débat.


Comment réduire la dette de la gouvernance de l'information numérique

Quels sont les sujets sur lesquels agir pour réduire la dette de la Gouvernance de l’information numérique ?

Des feuilles de route incomplètes ou pas à jour sont génératrice de dette !


[WEBINAIRE] Réussir sa gouvernance de l'information

Tout le monde n'a pas été préparé au télétravail total, et nous sommes nombreux à nous retrouver parfois démunis... Seules 20 % des organisations ont déjà mis en place une gouvernance de l'information numérique totale (chiffre issu du 9ème rapport annuel Serda sur la gouvernance de l'info numérique).

Ainsi, ce n'est pas le futur mais le présent qu'il faut préparer pour une full dématérialisation et le recours massif au digital. Une chose est sûre, à la sortie de la crise, les usages de la dématérialisation et du digital massif ne seront plus jamais comme avant.


Secteur Public : contrôles de légalité et transmission des actes

Bien que le nombre total d’actes transmis au contrôle de légalité soit en légère baisse depuis 2004, le nombre total d’actes transmis par voie électronique poursuit sa croissance. L’administration a pour objectif d’arriver à l’équilibre des deux courbes cette année. 

Reste à voir s’il n’y a que des bons élèves au sein des collectivités territoriales ! Les acteurs concernés arriveront-ils tous à 100% de transmission numérique dans les 6 derniers mois qu’il reste ?
Ca reste un vrai challenge ! 


Gouvernance de l'information : bond en avant du secteur public

Le bond en avant du secteur public en matière de projets de Gouvernance de l’information numérique - en avant-première de notre baromètre annuel sur la Gouvernance de l’Information numérique.


Secteur Public : distinguer copie fiable et copie simple

De la copie simple à la copie fiable, petit rappel pour les novices ou ceux qui se posent encore des questions

Qui dit dématérialisation - ou 0 papier - dit numérisation, mais les pratiques appliquées en la matière par les collectivités sont-elles bien alignées avec la réglementation du domaine ? Sait-on mettre en oeuvre et appliquer les règles qui permettent de distinguer les copies simples des copies fidèles  ? 


Secteur Public : Signature électronique et contrôle de légalité

La signature électronique garantit l’identité du signataire du fait qu’elle ne peut pas être falsifiée ou copiée. Elle exprime le consentement du signataire qui aura été authentifié au préalable. La signature électronique se traduit techniquement par l’application d’un procédé technique de calcul d’empreinte pour permettre d’en garantir l’intégrité. 


Contrôle de Légalité dans le secteur public : quels documents concernés ?

A compter d’août  2020, la transmission des actes soumis au contrôle de légalité ne pourra plus être transmis autrement que sous forme numérique. Certaines règles seront obligatoirement à respecter, notamment l’application de nomenclatures spécifiques pour les fichiers, et ce quel que soit les périmètres concernés, d’autant plus que le dépôt papier ne sera plus possible. Les collectivités concernées, communales, départementales ou régionales et les établissements publics, devront organiser leur dépôt selon les natures d’actes.